Est ce que l’assurance est obligatoire pour les trottinettes de moins de 25 km/ h ?

assurance trottinette electrique obligatoire

La trottinette électrique est un engin qui peut assurer certains déplacements au quotidien, au même titre que la moto ou la voiture. Selon les modèles, elle peut atteindre des vitesses variables et aller même au-delà de 25 km/h. Vous avez choisi de vous offrir un modèle dont la vitesse est inférieure à 25 km/h ? Alors découvrez ici si vous devez forcément souscrire à une assurance pour ce type de trottinette électrique.

L’assurance trottinette electrique moins de 25 km/h est-elle obligatoire ?

À la question de savoir si l’assurance est obligatoire pour la trottinette électrique de moins de 25 km/h, la réponse est oui. En effet, quelle que soit la vitesse qu’elle peut atteindre, la trottinette électrique reste un engin de déplacement personnel motorisé.

En conséquence, avant de l’utiliser, que ce soit sur un circuit privé ou sur la voie publique, vous devez obligatoirement la faire assurer. Notons que comme avec les autres types de véhicules, seule la garantie responsabilité civile est obligatoire. Vous pouvez néanmoins ajouter d’autres garanties pour avoir une couverture plus complète.

assurance trottinette electrique moins de 25 km/h

Quelles garanties pour une trottinette électrique de moins de 25 km/h ?

La trottinette électrique de moins de 25 km/h est un engin de déplacement qui peut faire l’objet de différents dégâts. Vous pouvez vous la faire voler, à la maison, en circulation ou ailleurs. Il est possible aussi qu’elle soit impliquée dans un accident, dans un incendie, dans une agression, etc.

Dans un cas comme dans l’autre, elle peut subir de nombreux dégâts. Il faudra alors prévoir une somme importante pour la réparer ou pour en acheter une autre en cas de vol. C’est pour couvrir tous ces risques que vous devez souscrire à une assurance plus complète pour votre trottinette électrique.

Les garanties pour les différents risques mentionnés plus haut vous permettront de bénéficier d’une prise en charge complète de tous les dégâts causés à votre trottinette électrique.

Vous pourrez aussi demander à votre assureur une garantie pour votre propre protection. Ainsi, en cas d’accident impliquant votre trottinette électrique, vos soins médicaux seront aussi pris en charge par l’assurance.

Qu’en est-il pour l’assurance trottinette électrique de plus de 25 km/h ?

En réalité, dans le cas de la trottinette électrique de plus de 25 km/h, les choses sont un peu plus compliquées. Pour commencer, vous devez savoir que la loi interdit l’usage de ces engins sur la voie publique. Par conséquent, si vous avez en votre possession une trottinette électrique qui peut rouler à plus de 25 km/h, vous ne pourrez l’utiliser que dans un cadre privé.

À cause de cette disposition, les assureurs sont très réticents à l’idée d’assurer ce type de trottinette. Vous devez donc brider d’abord votre engin, afin de limiter sa vitesse à 25 km/h au maximum. De cette manière, non seulement vous pourrez l’utiliser n’importe où, mais en plus vous trouverez facilement une assurance pour la couvrir.

En résumé, si vous avez une trottinette électrique qui roule à moins de 25 km/h, vous devez l’assurer. Même si elle roule à une vitesse réduite, vous ne pouvez pas échapper à la formalité de l’assurance responsabilité civile.

Doit-on souscrire une assurance pour une trottinette électrique ?

Assurer sa trottinette électrique, même si elle ne roule pas vite au maximum de sa puissance, est aujourd’hui obligatoire. Il faut dire que c’est un véhicule, même s’il n’est pa caréné, et en cela il présente un danger, pour celui qui la conduit bien sûr, mais aussi pour les autres, ceux qui se promènent ou qui déambulent à pied, ainsi que ceux qui sont à vélo, voire juchés sur leurs trottinettes. Aujourd’hui nous avons l’habitude et les automobilistes sont toujours très attentifs à ce que font les personnes qui sont dans la même rue qu’eux, sur leurs trottinettes électriques. Désormais la trottinette électrique est un moyen de locomotion qui est devenu banal, dans les grandes villes mais aussi un peu partout sur le territoire. Dans les grandes métropoles, les municipalités ont accordé le droit à certaines compagnies de proposer des trottinettes électriques à la location et dès le départ, cette initiative a connu un tel succès que les autorités, dépassées par le nombre de trottinettes arpentant les rues, ont dû légiférer. Nombreux sont encore les Français qui se demandent : doit-on souscrire une assurance pour une trottinette électrique ? A ceux-là on répond de façon positive : oui, une assurance est requise quand on se déplace sur une trottinette électrique. Considérée comme un « engin de déplacement personnel motorisé », la trottinette électrique peut être potentiellement dangereuse, d’où la nécessité de prendre des précautions. La première d’entre elles est donc l’assurance, qui couvre les risques d’accidents.

Le port du casque sur une trottinette électrique

La seconde précaution à prendre, quand on a compris que l’assurance d’une trottinette électrique n’était plus une option, c’est de porter un casque. Les compagnies qui louent des trottinettes électriques dans nos villes exigent implicitement que l’on porte un casque, quand on est juché sur l’un de leurs engins. Un petit autocollant, placé sur le guidon de certains modèles, indique clairement cette obligation, mais ce n’est malheureusement pas toujours le cas. D’ailleurs, on croise chaque jour différentes personnes sur des trottinettes et qui ne portent pas de casque. En cas d’accident, de chute brutale qui peut entraîner des blessures plus ou moins graves, une personne qui roulait sans porter de casque ne peut pas faire jouer son assurance trottinette ni encore se retourner contre la compagnie de location de trottinettes électriques. Il est important de le savoir, avant de s’aventurer à toute vitesse sur les boulevards et les avenues, en pensant que c’est avant tout aux autres de faire attention. Pourtant ce qui est vrai pour les conducteurs de scooters, pour les cyclistes comme pour les amateurs de deux-roues en tous genres, l’est aussi pour ceux qui se déplacent en trottinette électrique. L’assurance d’une trottinette électrique est obligatoire, de la même manière. Quand on voit à quel point la législation a changé, pour les scooters et les motos, forçant leurs conducteurs à porter non seulement casque, mais aussi des gants – qui permettent d’éviter les blessures aux mains, si courantes ces dernières années – on comprend qu’il soit nécessaire de veiller à la sécurité de ceux qui louent une trottinette pour une petite demi-heure ou bien qui achètent une trottinette pour pouvoir se déplacer plus facilement en ville. D’ailleurs il existe même des aides à l’acquisition d’une trottinette électrique, dans le cadre de la mobilité douce, aujourd’hui en France. On favorise ce type de déplacements, même si de nombreuses voitures, qui représentent potentiellement un danger, sont elles aussi présentes dans le trafic. Il faut donc non seulement se couvrir avec une assurance de trottinette électrique, mais aussi faire toujours attention autour de soi, quand on est en ville.

Quelle assurance pour une trottinette électrique ?

L’assurance d’une trottinette, est-ce que l’on peut la demander à tous types d’assureurs ? A priori, on pourrait penser que oui, mais il vaut mieux faire le tour du marché et prendre en considération les propositions que peuvent faire toutes les compagnies d’assurance. Celle via laquelle on assure sa voiture, ou sa moto, n’aura peut-être pas de contrats spécifiques pour les trottinettes électriques, ou bien l’assurance qu’elle propose aura des conditions moins préférentielles que celle que l’on pourrait trouver ailleurs. Donc, en matière d’assurance trottinette électrique, il convient, tout comme c’est le cas pour la maison ou la voiture, de faire un petit tour du marché pour prospecter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *